Productivité

Comment lutter contre la procrastination ?

By Carlos Washington, on November 5, 2020
procrastination

Il vous est probablement déjà arrivé de remettre à demain l’exécution d’une activité. En principe, il n’y a rien de mal à cela, du moment où vous l’avez fait dans le but de vous concentrer sur une tâche plus importante.

Par contre, cette attitude devient problématique lorsqu’elle est fréquente et pour des motifs de distractions. Dans ce cas, on parle alors de procrastination. Phénomène de plus en plus critiqué, la procrastination constitue un véritable danger pour les personnes qui s’y adonnent.

Si vous en faites partie, pas de panique. Il existe quelques astuces et techniques qui devraient pouvoir vous aider à vous libérer de cette habitude.

Qu’est-ce que la procrastination ?

La procrastination est le fait de reporter à plus tard une tâche que vous êtes appelé à effectuer sur le moment. Selon une conception commune, la procrastination serait due à un manque de motivation ou tout simplement à la paresse.

Par conséquent, les personnes qui ont tendance à souvent procrastiner sont perçues comme des fainéants. Pour d’autres, la procrastination n’est rien d’autre qu’une maladie psychologique qui se manifeste par un manque de concentration au travail. Dans l’un ou dans l’autre des cas, il est important de préciser que la procrastination est un phénomène qui peut s’expliquer sur le plan chimique.

En réalité, selon certains spécialistes, la procrastination fonctionnerait comme les addictions. Elle déclenche à peu près les mêmes mécanismes dans le cerveau.

Ainsi, à défaut de vous consacrer à l’accomplissement d’une activité actuelle et quasi importante, vous allez vous réfugier dans le plaisir que vous procure une gratification immédiate. En plus de cela, votre cerveau trouvera à chaque fois de parfaites excuses pour vous amener à reporter le travail initialement prévu.

Par exemple, au moment où vous êtes censé entamer l’exécution d’une tâche, vous aurez une soudaine envie de manger. Ensuite, vous aurez envie de vous rendre aux toilettes, de regarder un épisode, de lire vos messages, etc.

En gros, il y aura une succession d’activités ludiques qui vous écarteront de votre priorité initiale. Le véritable problème réside dans le fait que vous trouvez plus de plaisir dans ces distractions que dans le travail que vous devez réaliser, ce qui vous rend moins productif au final.

Comment lutter contre la procrastination ?

En principe, tout le monde procrastine d’une manière ou d’une autre. Toutefois, lorsque cela devient récurrent, il y a lieu de s’inquiéter, car il s’agit-là d’une mauvaise habitude qui peut avoir un impact plus ou moins important sur le cours de votre vie. Heureusement, il existe quelques astuces pour vous en débarrasser définitivement.

Se détacher des distractions

De nombreuses personnes préfèrent se livrer aux distractions dès l’instant où elles ont des tâches à accomplir. Si vous vous retrouvez également dans ce cas, sachez que la meilleure alternative c’est de se couper des activités ludiques le temps de finir avec vos occupations professionnelles.

Inutile de mettre votre musique préférée en fond sonore et prétendre vouloir travailler. Il y a peu de chance que vous parvenez à vous concentrer.

En effet, de nombreuses personnes croient à tort qu’elles sont en mesure d’accomplir deux ou plusieurs tâches à la fois. Même si cela est possible, vous ne pourrez être efficace que sur un seul front, autant donc vous concentrez sur le travail à faire. Vous pourrez vous récompenser une fois que vous aurez fini de travailler.

Établir une to-do-list

Le principe est simple et clair. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’établir une liste de toutes les tâches que vous devez accomplir. Cela vous permet ainsi d’avoir une idée plus claire du temps que vous aurez à consacrer à la mise en œuvre de ces activités.

En plus, le fait de les avoir sous vos yeux les rend moins effrayants et constitue en même temps une sorte de pression. Sur la liste des choses à faire, n’hésitez pas à mettre toutes les tâches que vous avez déjà réalisées. Ainsi, vous serez moins intimidé à l’idée d’aborder les tâches suivantes.

Aussi, prenez la peine de subdiviser les objectifs fixés en de petites activités. Ce faisant, vous pourrez les attaquer sans craindre le fait d’y passer plusieurs heures. Pour finir, la manière de formuler une tâche à réaliser a un impact sur votre volonté à l’accomplir. Choisissez donc bien vos mots.

Commencer par les tâches difficiles

Pour éviter de vous disperser dans tous les sens, il est parfois préférable de mieux vous organiser. La meilleure manière de s’y prendre étant d’établir une hiérarchie des tâches à accomplir. En général, plus une activité est importante, plus elle demande de la concentration et peut vous prendre énormément de temps.

En mettant la tâche majeure en tête de liste, vous vous assurez donc de l’accomplir dans les meilleures dispositions. Commencez votre journée en vous attaquant en premier lieu à cette activité. Non seulement, vous serez étonné de l’achever assez vite, mais en plus, vous serez motivé pour effectuer les autres petites activités.

Faire un bilan

Il ne s’agit pas ici de faire un examen de conscience, mais plutôt de faire un point de vos réalisations de la journée. Combien de temps vous a-t-il fallu pour finaliser telle tâche ? Avez-vous réalisé toutes les activités de votre to-do-list ? Quels sont les facteurs qui vous ont freiné ? À quel moment avez-vous été le plus productif ? Voilà autant de questions que vous êtes appelé à vous poser afin d’évaluer votre efficacité. Grâce à ce bilan, vous aurez une idée de ce qu’il faut améliorer prochainement pour éviter de procrastiner.

Carlos Washington