Tout savoir sur la méthode pomodoro

méthode pomodoro

Il existe plusieurs méthodes de gestion du temps pour vous permettre de gagner du temps dans tout ce que vous entreprenez. L’une des techniques les plus en vogue ces dernières années est le pomodoro. C’est une méthode simple qui est à la portée de tous.

Vous pourrez ainsi l’appliquer au quotidien pour améliorer votre gestion du temps, être performant et efficace dans l’exécution de tous vos travaux. Mais de quoi s’agit-il concrètement ? Dans cet article, nous en parlons en détail pour que vous en ayez une idée plus précise.

Quel est le principe de cette technique de planification ?

C’est à Francesco Cirillo, développeur et entrepreneur d’origine italienne, qu’on doit l’invention de cette technique de gestion du temps dans les années 1980. Plus d’une quarantaine d’années plus tard, elle a toujours autant de succès et est pratiquée par de nombreuses personnes dans le monde entier.

Ceci est surtout dû au fait qu’elle est très facile à mettre en œuvre. Vous n’avez besoin en réalité que d’un seul outil : un minuteur de cuisine mécanique. Son rôle sera de vous accompagner tout au long du processus. Mais l’utilisation d’un bloc-notes et d’un stylo pour reporter la fin d’une tâche est tout aussi indispensable.

C’est le minuteur en fait qui porte le nom de pomodoro qui veut signifier tomate en italien en raison de sa forme qui rappelle étrangement celle de ce fruit.

Dans le cadre de la mise en œuvre de cette méthode, on affecte au minuteur une période de 25 minutes, par exemple, qui correspond exactement au temps supposé d’exécution d’une tâche.

Ce faisant, on arrive à minimiser les risques d’interruption de travail, voire même à les supprimer définitivement, pour qu’ils ne constituent pas un obstacle à l’atteinte des objectifs qui ont été fixés en amont.

Le principe de cette méthode pomodoro, c’est de se consacrer exclusivement à une activité pendant une durée définie à l’avance, puis de prendre à chaque intervalle une pause de 5 minutes ou plus. Vous devez donc bien vous assurer de régler le minuteur avant de commencer toute tâche.

Cela fait, vous serez dès lors conditionné par le « tic-tac » qui vous parviendra à intervalle régulier jusqu’à l’écoulement d’un cycle. Cette technique, vous pouvez la mettre en œuvre seul ou en équipe jusqu’à l’accomplissement intégral de toutes vos tâches.

Comment ça marche ?

méthode pomodoro

Cette méthode de panification et de gestion du temps se déroule en cinq phases.

On fait la liste des tâches à réaliser

Avant de commencer un cycle, vous devez obligatoirement vous munir d’un bloc-notes ou d’une simple feuille de papier. Vous pouvez aussi opter pour une « To do list » à réaliser avec un tableur, un traitement de texte ou un logiciel simple de gestion de projet.

Il ne tient qu’à vous de choisir le support qui vous convient le mieux. Le but est de découper votre travail en liste de tâches pour un meilleur suivi. C’est en fait de cette liste que va dépendre le nombre de cycles que vous aurez à effectuer pour que votre travail soit achevé.

On réalise son premier cycle pomodoro

Dans la méthode pomodoro, un cycle correspond à 25 min. Vous devez alors vous assurer de bien régler votre minuteur pour commencer. À ce stade, il est question d’accomplir la première tâche de votre liste. Ce qui est recommandé pour être vraiment performant, c’est de faire abstraction de tout ce qui vous entoure et de vous concentrer exclusivement sur votre ouvrage.

Vous devrez ainsi vous abstenir de consulter vos mails, de jouer avec votre téléphone, de parcourir les réseaux sociaux, etc. Il vous faudra de la concentration pour finir dans les délais. Ainsi, il pourrait être nécessaire d’informer votre entourage si vous travaillez en équipe. Ce faisant, vous minimisez les risques de perturbation.

On garde une trace de ce qui a été accompli

Après chaque cycle, vous devez consigner ce qui a été fait. C’est important de conserver une trace de vos réalisations pour un meilleur suivi. Sans être forcément décisive, cette étape est essentielle parce qu’elle vous permet aussi d’identifier les points de progression pour être plus performant à l’avenir.

On souffle un peu

Une fois votre première tâche achevée, vous devez prendre une pause de 5 minutes avant de vous y remettre à nouveau. À ce moment, vous pouvez consulter vos mails ou vous adonner à d’autres plaisirs pour décompresser. Mais il est généralement conseillé de manger, de marcher un peu ou de vous étirer pour recharger vos batteries et être prêt pour enclencher la deuxième vitesse.

On se remet au travail

La méthode pomodoro comprend plusieurs cycles de travail (ou pomodori). Après la pause de 5 minutes, vous devrez vous remettre au travail. Les dispositions que vous devez prendre pour ne pas être dérangé et finir dans les temps ne changent pas. Vous pouvez ainsi enchainer les cycles jusqu’à ce que vos objectifs pour la journée ne soient atteints. Cependant, vous devez veiller à les entrecouper d’une courte pause.

Au bout du quatrième pomodori, on peut augmenter la durée de la pause. De 5 minutes, elle peut passer à 15 min ou un peu plus, mais ne devra pas excéder 20 min.