20 choses que j’aurais voulu savoir avant de créer ma boutique Shopify

créer une boutique shopify

“Shopify c’est génial, en 2 jours tu peux ouvrir ta boutique et commencer à vendre tes produits !”

Ca, vous l’avez sans doute déjà entendu !

Mais voici 20 choses que l’on vous a peut être moins dit, et que j’aurais personnellement aimé que l’on me dise avant que je me lance dans l’aventure Shopify.

Dans ce monde rien n’est gratuit, sur Shopify c’est pire !

L’un des principaux arguments de vente de Shopify est son solide écosystème d’applications et de développeurs d’applications. De nombreuses caractéristiques et fonctions qui ne font pas partie de la plateforme de base de Shopify peuvent être ajoutées en installant une application. Cela semble génial, non ? Pas si vite.

Tout d’abord, de nombreuses applications de la boutique sont mal codées, voire malveillantes. Il n’y a pas si longtemps, une histoire a circulé à propos d’une application tierce qui récoltait des informations sur les utilisateurs des magasins sur lesquels elle était installée, puis utilisait ces informations pour s’adresser directement à ces clients. Effrayant, non ? Bien que Shopify fasse un bon travail de contrôle de sa boutique d’applications, il y a toujours un risque que vous vous retrouviez avec une application malveillante ou qui cause des problèmes majeurs avec votre site. Il existe de nombreux développeurs malhonnêtes qui cherchent à gagner de l’argent rapidement en vendant leur application à des milliers d’utilisateurs de Shopify. Vous courez donc toujours le risque d’installer quelque chose qui peut nuire à votre magasin ou, pire encore, à vos clients.

Ensuite, il y a le facteur coût. En parcourant la boutique d’applications, vous pouvez probablement trouver 10 ou 20 applications qui vous semblent vraiment nécessaires pour votre magasin. Lorsque vous commencez à additionner les coûts mensuels de toutes ces applications, votre facture mensuelle commence soudainement à ressembler à votre paiement hypothécaire.

La réputation de shopify n’est pas extraordinaire

Le Seo est limité avec Shopify, mais pas impossible !

Ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir un Shopify à succès (mais ce n’est pas la faute de la plateforme) !

Focalisez-vous sur une niche, vous n’êtes probablement pas le prochain amazon !

Je constate que le plus grand succès consiste à offrir une gamme de produits très spécifique à un segment de clientèle très spécifique.

L’époque du commerce électronique généralisé, “tout compris”, est pratiquement révolue.

Amazon, eBay, Walmart, etc. peuvent tous le faire parce qu’ils sont énormes, qu’ils ont des économies d’échelle considérables et qu’ils disposent de budgets publicitaires faramineux.

Vous devez vous concentrer sur un créneau bien défini, puis utiliser des publicités super ciblées (je recommande vivement Google Ads / Google Shopping) pour attirer des clients ciblés sur votre site.

L’un de mes clients de coaching vend des meubles de salle de bain (un type très spécifique) dans son magasin, où sa valeur moyenne de commande (VMC) est maintenant d’environ 800 $. Avec des marges bénéficiaires de 30 à 50 %, il réalise jusqu’à 10 à 15 ventes les bons jours (et une poignée les ” mauvais ” jours).

C’est le type de commerce électronique qui peut encore donner d’excellents résultats. Mais cela nécessite plusieurs choses :

S’engager dans une seule niche, même si vous avez l’impression de “passer à côté” d’autres choses.
Créez une boutique très ciblée pour ce créneau (visuels connexes, langage concis, excellente navigation, etc.)
Pensez à votre marketing de manière stratégique : n’utilisez pas aveuglément FB et c’est tout.

La plupart des personnes avec lesquelles je travaille obtiennent des résultats exceptionnels avec Google Ads quelque temps après notre partenariat, car cela fonctionne très bien avec ce type de boutique. En général, je recommande un mélange de Google Ads, FB et les affiliés.
Utilisez des outils d’analyse approfondie dès le premier jour (je recommande un mélange de Google Analytics et de Hotjar) afin de comprendre immédiatement le comportement des clients et les problèmes que pose votre site.
Décidez si vous voulez être un magasin de marque (vendre des produits qui sont assez similaires et ont des prix similaires) ou un magasin de détail (vendre toutes sortes de produits tant qu’ils sont liés à votre niche).

Les deux fonctionnent bien, mais je vois personnellement plus de possibilités de croissance (à long terme) dans les boutiques de marque.
Une fois ces étapes franchies, il s’agit bien sûr d’exécuter correctement votre publicité et vos ventes, mais c’est une toute autre histoire.

Rappelez-vous simplement que votre approche doit être étroite et ciblée pour obtenir les meilleurs résultats possibles (= ventes à 5, 6 ou même 7 chiffres).

La pub Facebook coûte très, très cher !

La plupart des personnes qui gèrent une boutique en ligne pour la première fois veulent gagner de l’argent aussi vite que possible. Et donc ils se tournent vers les publicités Facebook pour pouvoir entendre leur premier cha-ching. J’aime cette ambition que vous avez. Mais si vous n’avez jamais créé de publicité Facebook de votre vie, votre première publicité a plus de chances de se solder par un ” oh non ” !

Pour faire fructifier votre compte en banque, vous devez faire attention à la façon dont vous dépensez votre argent.

Ajoutez le plus tôt possible votre Facebook Pixel, votre retargeting vous en remerciera !

Ensuite, créez une publicité de reciblage sur votre site Web. Il peut s’agir d’une publicité de reciblage d’ajout au panier, qui tend à convertir le mieux (du moins, c’est le cas pour moi).

Maintenant, pour éviter de dépenser trop d’argent, concentrez tous vos efforts pour générer du trafic gratuit sur votre site Web.

Allez sur Pinterest et postez une tonne de produits sur votre compte. Assurez-vous d’épingler d’autres images également afin de ne pas déclencher votre compte en tant que spam. Vous voulez faire de la promotion à outrance tout en respectant les conditions de service.

Pinterest est sans doute la manière gratuite la plus rapide de générer du trafic.

Ensuite, allez sur Instagram et publiez vos produits sur ce site également. Si vous avez déjà construit un public sur Instagram, partagez des liens vers vos produits dans les Stories Instagram. Si vous n’avez pas d’audience, tendez la main à des pages de fans de niche comme “fashion lovers” et demandez-leur s’ils peuvent partager une histoire sponsorisée sur leur compte. D’après mon expérience, les pages de fans ont des tarifs publicitaires plus bas que les modèles.

Si vous avez créé du contenu de blog pour votre site Web, vous pouvez le partager sur Twitter. J’aime lancer des publicités de reciblage ciblant exclusivement le contenu du blog, au cas où les gens n’auraient pas réalisé que j’avais également une boutique rattachée à mon site Web. C’est ma deuxième meilleure publicité de reciblage.

En diffusant des annonces de reciblage et en vous concentrant sur le trafic gratuit, vous maintenez vos coûts publicitaires à un faible niveau au cours des premiers mois, lorsque vous apprenez à promouvoir votre boutique en ligne. Cela vous évitera de dépenser trop d’argent que vous n’avez pas. Il s’agit de s’assurer que vous développez les compétences marketing de base dont vous aurez besoin pour réussir à long terme, mais sans vous endetter.

Cela peut être un peu un jeu lent à long terme. Cependant, en procédant ainsi, vous aurez moins de chances d’atteindre le seuil de rentabilité sur vos coûts d’acquisition et vous pourrez réellement créer une boutique en ligne rentable.

 

Limitez les plugins, vous ne voulez pas d’une usine à gaz (ni trop faire grimper la note)

Travailler au plus tôt votre base mail

Et pour cela, il peut valoir le coup d’investir dans un bon plugin d’email marketing comme klaviyo ou privvy.

Cherchez à augmenter votre nombre de clients, mais surtout à faire que ceux-ci re-commandent

Soyez aux petits soins avec les clients qui vous ont fait confiance, et récoltez au plus tôt les avis que ces derniers vous laissent.

Est-ce que Shopify permet nativement de faire ça ? Bien sûr que non, vous devrez lâcher un petit billet dans une application tierce comme Loox ou Yotpo, qui encourage les acheteurs à laisser un commentaire contre une petite ristourne sur la prochaine commande.

Bien sûr, vous pourrez modérer les avis, mais la meilleure chose reste encore de faire en sorte de ne pas en avoir de mauvais.

Mais le jeu en vaut la chandelle.

Convertir de nouveaux clients est bien plus coûteux que de convaincre des clients antérieurs d’acheter à nouveau chez vous ! Donnez-leur une raison de continuer à acheter chez vous.

Ne vendez pas un produit en lequel vous ne croyez pas…

On est dans l’élémentaire…mais sérieusement, ne faites pas ça…

Vous allez déployer une énergie incroyable pour essayer de convaincre vos visiteurs que votre produit est génial si vous même vous n’y croyez pas.

C’est voué à l’échec, et ce peu importe la marge que vous pouvez faire ! Ne vous laissez pas aveugler par les gains potentiels. Quand bien même vous vendriez votre daube, vous allez perdre un temps fou en services clients et autres litiges.

Vous valez mieux que ça.

Pensez comme vos visiteur si vous voulez paraître sérieux

L’une des principales choses que les nouveaux propriétaires de magasins oublient de faire est d’ajouter des politiques à leur site Web. Souvent, lorsque les clients parcourent des sites Web, ils veulent consulter les politiques de retour pour s’assurer qu’ils peuvent obtenir un remboursement si les produits sont défectueux.

Les politiques ajoutent également un élément de légitimité à votre site Web. Elles contribuent à instaurer la confiance.

Heureusement, vous n’avez pas besoin de créer manuellement vos propres politiques à partir de zéro. Vous pouvez reprendre ou modifier celles qui se trouvent dans votre administration Shopify. Cependant, n’oubliez pas que vous devrez respecter les règles en vigueur sur votre site Web. Si vous acceptez les remboursements dans vos règles, vous devez également accepter les remboursements lorsqu’un client le demande.

Cela inclus : 

  • une page de politique de livraison et de retour
  • une page qui sommes nous avec une vraie histoire
  • une FAQ
  • un contact visible

Pensez à une stratégie de contenus

On peut faire des blogs avec Shopify, alors pensez-y ! Je ne parle pas là de faire des articles sur les actualités de l’entreprise, tout le monde s’en contre balance que vous ayez emménagé dans des locaux parisiens flambant neufs.

Pensez content marketing, identifiez des requêtes de longue traine faciles à attaquer et qui rapporteront du trafic qualifié et de potentiels acheteurs.

Pensez mobile first !

Près de 45% des les achats en ligne se font maintenant via mobile.

Si votre boutique Shopify n’est pas conçue pour une bonne expérience mobile, vous allez perdre des ventes, des visiteurs et de l’argent si ces derniers provenaient de vos campagnes de pub…

Vous devez optimiser votre site pour que celui-ci s’affiche correctement et rapidement sur mobile et tablettes.

Évitez les longs blocs de texte et assurez-vous d’aller rapidement à l’essentiel lorsque quelqu’un atterrit sur une page de produit.

Vous vendrez toujours plus avec de belles photos

L’utilisation d’images accrocheuses de haute qualité est essentielle pour que vos produits soient attrayants pour vos visiteurs. Si les visiteurs de votre site Web ne peuvent pas voir une image claire de votre produit, vous risquez d’échouer.

Il peut être très coûteux de payer un photographe professionnel, surtout si vous avez une grande collection de produits.

À une époque où les smartphones sont de plus en plus puissants, il n’a jamais été aussi facile de prendre des photos dignes d’un photographe avec son appareil.

Si vous envisagez d’utiliser le dropshipping, cela vaut la peine de demander à vos fournisseurs s’ils ont déjà des photos haut de gamme.

Testez différents frais de livraison

creer sa boutique shopifyPartout où vous regardez, quelqu’un offre la livraison gratuite, et vous devez faire la même chose.

Amazon, eBay, Walmart, Target, Lowes, tous proposent la livraison gratuite avec peu de restrictions.

Si quelqu’un trouve dans votre magasin un article qu’il aime, il risque d’être rebuté par le fait qu’il doive payer 6,00 $ pour la livraison, même si vous avez fixé le prix de vos produits en conséquence.

Conclusion

Je tiens à souligner que je ne suis pas en train de dénigrer Shopify.

C’est vraiment une plateforme solide qui peut être une excellente solution pour de nombreux magasins de commerce électronique. Cependant, il y a beaucoup de cas où Shopify n’est PAS une bonne solution. Voici un résumé rapide :

Shopify est un excellent choix si :

  • Vous avez un magasin de détail simple qui ne nécessite pas beaucoup de fonctionnalités ou de caractéristiques personnalisées.
  • Vous débutez et souhaitez être opérationnel rapidement.
  • Vous ne voulez pas engager un développeur ou vous occuper de l’auto-hébergement.
  • Vous avez des fonds limités

Shopify n’est PAS un bon choix si :

  • Vous vendez au détail et en gros
  • Vous avez besoin de beaucoup de fonctionnalités personnalisées
  • Vous voulez utiliser une passerelle de paiement autre que Shopify Payments
  • Vous voulez de nouvelles fonctionnalités dès qu’elles sont disponibles (nouvelles options de paiement, nouveaux systèmes tiers, etc)
  • Vous aimez avoir le contrôle total et la propriété de votre logiciel de commerce électronique.
  • Vous avez besoin d’intégrations tierces qui ne sont pas supportées par Shopify (API, systèmes ERP, expédition personnalisée, etc.)
  • Vous n’aimez pas payer des frais mensuels pour TOUT.